La communauté des acteurs de l’intelligence artificielle dans les territoires pour la transition écologique

communauté IA

Bâtiments, territoires résilients et durables, mobilités, économie circulaire… Vous êtes une collectivité territorialeune start-up ou un industriel et vous portez un projet d’IA innovant ?

Ecolab, le laboratoire d’innovation du Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, anime une communauté des acteurs de l’IA dans les territoires pour la transition écologique, dont un des objets concrets est l’appui et la diffusion des solutions expérimentées dans le cadre de l’appel à projets « Démonstrateurs d’IA frugale pour la transition écologique dans les territoires ».

Ecolab tient à réunir la communauté des acteurs de l’IA dans les territoires lors de différents ateliers organisés chaque année, en présentiel ou via des webinaires.

L’objectif de la communauté est de partager les bonnes pratiques et les retours d’expérience de projets IA au service de la transition écologique dans les territoires. Elle s’appuie sur un partenariat de l’Ecolab avec les Interconnectés et Hub France IA pour augmenter en visibilité auprès des collectivités et de l’écosystème économique.

Livre blanc de la communauté des acteurs de l’IA 

Le livre blanc CAIAT (Communauté des Acteurs de l’IA en Territoires) a été corédigé et vous est proposé par l’Ecolab, le Hub France IA et les Interconnectés. Ce livre blanc a pour ambition de faciliter le montage de consortiums et de partager des bonnes pratiques, afin d’assurer la bonne conduite de la mise en oeuvre d’un démonstrateur. Vous pouvez partager vos retours et suggestions pour la prochaine version du livre blanc par mail à contact@hub-franceia.fr ou ia.ecolab.sri.cgdd@developpement-durable.gouv.fr

Journée Expert IA : Les collectivités mobilisent l’IA au service des projets environnementaux

Le jeudi 8 février 2024, s’est tenue à La Défense une journée d’échanges co-organisée avec Les Interconnectés entre collectivités, entreprises, secteur public et chercheurs pour faire le point sur les potentiels de l’IA dans le domaine de la transition écologique pour les territoires, échanger sur les bonnes pratiques et les initiatives en cours et penser les futurs usages de l’IA au service de projets environnementaux dans les territoires.

Ce document vise à rendre accessible un résumé des échanges qui ont eu lieu lors de cette journée pour servir aux collectivités et à tout type d’acteurs qui travaillent au développement de l’intelligence artificielle au service des projets environnementaux d’un territoire.

Une technologie d’IA (vision par ordinateur, apprentissage machine, détection d’anomalie, etc.) pour la prédiction, l’aide à la décision, la classification, l’optimisation ou la génération de contenus..
Un bilan environnemental favorable, avec la justification d’un apport pour la transition écologique du territoire supérieur au coût environnemental de la solution déployée (entraînement des modèles, fabrication des équipements, stockage des données, etc.).
Une réponse aux besoins des territoires pour la transition écologique : des consortiums portés par des collectivités (ou leurs groupements), des établissements publics territoriaux ou encore des acteurs émergents (entreprise de moins de 12 ans) associés à un acteur public territorial.
Un souci de réplicabilité de la solution : penser en amont l’interopérabilité du système développé et l’application à des contextes divers.

Levier opérationnel de la Stratégie Nationale IA et du programme France Nation Verte de planification écologique

france nation verte

Les lauréats de la vague 1 de l’appel à projet

vendee-numerique

Noisy Le Grand

bordeaux-metropole

ville-de-metz

Calculez l’impact environnemental de vos solutions d’intelligence artificielle avec Green Algorithms

Il est demandé aux porteurs de projets de préciser la méthodologie utilisée pour mesurer l’impact environnemental des produits et services numériques développés dans le cadre de l’appel à projet. La méthodologie de calcul de l’impact de l’entraînement du système d’IA s’appuiera obligatoirement sur l’outil Green Algorithms (GT). Pour aller plus loin, les porteurs de projet peuvent consulter le document de cadrage du GDS EcoInfo sur la mesure de l’impact en cycle de vie d’un projet d’intelligence artificielle.



Empreinte écologique du numérique : normalisation de l’IA frugale

Selon l’étude ARCEP & ADEME de 2023 2,5% est le poids du numérique dans l’empreinte carbone de la France. L’empreinte écologique des algorithmes nécessaires au fonctionnement des systèmes d’IA est avérée et conséquente étant donné qu’il s’agit de grands consommateurs en énergie, en ressources (eau, métaux et minéraux), en infrastructures (réseaux, centres de données et terminaux). Cependant l’impact précis reste, pour le moment, difficile à quantifier car il n’existe pas à ce jour de méthodologie d’évaluation environnementale qui soit fixée.

Ecolab s’est directement saisi de cet enjeu et travaille actuellement en collaboration avec l’AFNOR depuis le 15 janvier 2024 sur la rédaction d’un document de référence (nommé AFNOR Spec 2314). Celui-ci devrait permettre aux acteurs du numérique d’évaluer l’impact environnemental de leurs projets d’intelligence artificielle, et de communiquer sur le caractère frugal de ces derniers.

L’objectif est avant tout d’outiller les acteurs français dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une IA frugale. Pour se faire plus d’une centaine de personnes sont impliquées dans cette rédaction. Elles sont issues de commerces et d’industries, d’organisations non gouvernementales, du corps universitaire et de la recherche, du gouvernement, d’associations de consommateurs, de PME et du domaine environnemental.

Ces parties prenantes sont répartis en 3 groupes de travail :

  • Le groupe de travail n°1 s’attèle à définir précisément les notions d’IA, de cycle de vie  ainsi que d’IA frugale.
  • Le groupe de travail n°2 détermine le référentiel méthodologique d’évaluation environnementale de l’IA au travers d’indicateurs environnementaux et de méthodes de calcul.
  • Le groupe de travail n°3 établit des bonnes pratiques pour mettre en œuvre une IA frugale tout au long de son cycle de vie.

Un des enjeux étant, à l’issu, de présenter ce document de référence, qui se veut être le premier cadre de référence actionnable sur l’IA frugale, à l’organisme de normalisation européen (CEN).

Lannuaire des Start-up et PME labellisées Greentech Innovation, utilisant l’IA

Contactez nous

Pour toute question ou demande de rendez-vous, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse suivante !

Si vous souhaitez recevoir nos actualités de la Communauté des Acteurs de l’IA dans les territoires, vous pouvez vous inscrire ci-dessous à notre liste de diffusion.

Replay de nos derniers webinaires

Pour découvrir les autres vidéos de la série, retrouvez notre chaine Youtube.

Les dernières actualités

Retour sur le second webinaire DIAT

Merci aux participants du second webinaire de la communauté des acteurs de l’IA qui s’est tenu le 13 juin de 13h30 à 15h30. Ce webinaire…

Webinaire IA x Transition Ecologique

Webinaire Greentech du 13 avril 2021 : quand l’intelligence artificielle soutien la transition écologique le 13 avril 2021 Comment appréhender l’IA ? Que fait l’Etat…

Retour en haut