Ecolab, le laboratoire d’innovation au service de la transition écologique

L’Ecolab du CGDD, laboratoire d’innovation au service de la transition écologique, est une entité du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires.

ecolab

Ecolab, le laboratoire de l’innovation au service de la transition écologique relève du Commissariat Général du Développement Durable (CGDD). Le CGDD, acteur interministériel et direction transversale du ministère en charge de la transition écologique, éclaire et alimente, par la production de données et d’analyses, l’action du ministère. Il propose une vision d’ensemble des enjeux environnementaux.

Le service de la recherche et de l’innovation contribue, en liaison avec les ministères chargés de la recherche et des entreprises, à orienter la politique nationale de recherche et d’innovation en matière d’environnement, d’aménagement, de transports et d’énergie. Il anime le réseau scientifique et technique du ministère et exerce la tutelle de quatre établissements majeurs : Météo-France, l’IGN, l’université Gustave Eiffel et le Cerema.

Greentech Innovation

En son sein, Ecolab est chargé de l’animation de l’écosystème greentech et de la mobilisation de la donnée et de l’intelligence artificielle au service des transitions écologiques, énergétiques et de France Nation Verte.

L’animation de l’écosystème greentech français est opérée à l’appui d’une détection et d’un accompagnement de start-up et PME porteuses de solutions innovantes, capables d’accélérer la transition écologique. Un appel à manifestation d’intérêt est ouvert chaque année à ces entreprises. 302 start-up et PME sont labellisées par l’État via l’initiative Greentech Innovation.

Le Réseau National des Incubateurs Greentech réunit des structures publiques et privées qui partagent cet engagement.

Ecolab assure le rôle d’administrateur ministériel des données, des algorithmes et des codes sources pour le compte du CGDD avec pour objectif de créer et mobiliser des données de qualité mais également d’offrir un meilleur accès à la donnée pour les territoires, pour les entreprises et les citoyens. Pour cela, il s’appuie sur (cf. feuille de route dédiée)Par ailleurs, et dans le but de rendre ces les principes généraux de qualité des données plus accessibles, nous avons développé un support pédagogique à destination des agents du pôle ministériel.

L’Ecolab accompagne la montée en compétences du pôle ministériel sur les données. Aussi, il collabore avec PIX pour proposer en 2024 un tout nouveau parcours d’évaluation des compétences relatif à “Les données dans la sphère publique” (Chercher et produire des données de qualité ; Ouvrir, partager, protéger les données ; Utiliser la donnée pour les politiques publiques). Autre exemple, il propose à tous les agents du ministère des suites de webinaires sur la Culture de la donnée (“Pourquoi parle-t-on de la donnée ?” ; “L’IA au sein du pôle ministériel”, …) ; ou encore collabore avec l’association OpenDataFrance sur le projet Culture D pour permettre au plus grand nombre de s’acculturer, s’outiller et développer son pouvoir d’agir autour des données.

data
Le Green Data for Health, qui a créé un espace commun de donnée afin de mettre la donnée environnementale au service de la santé.
La Mission Connaissance travaille de concert avec les collectivités territoriales afin de créer des pôles régionaux à vocation nationale qui bénéficieront à l’ensemble du territoire tout en contribuant à la transition écologique et énergétique à l’échelon local.
PRODIGE, un logiciel libre et gratuit, qui permet de partager des données géolocalisées et de réaliser plus facilement des études sur un territoire donné, et en lien avec des projets d’accélération de la transition écologique.
Services Données, une offre d’accompagnement centrée sur les projets data, pour les directions, services et opérateurs du pôle ministériel de la transition écologique et les services déconcentrés dans les territoires.
Ecosphères, le guichet d’accès à la donnée des transitions écologique et énergétique et de la cohésion des territoires (ecologie.data.gouv.fr)
Indicateurs Territoriaux, est un projet qui vise à la mise en place d’un Hub d’indicateurs de transition écologique
cnig

Ecolab héberge le Conseil National de l’Information Géolocalisée (CNIG), une instance consultative qui rassemble les acteurs qui composent l’écosystème de la géo-donnée en France: ministères, établissements publics, collectivités territoriales, entreprises privées, associations professionnelles, organisations syndicales, association de citoyens, qui peuvent se rencontrer, décider et coproduire ensemble. 

Le CNIG est en charge de la donnée géolocalisée pour le gouvernement.

IA

Concernant l’IA, Ecolab met en place une gouvernance adaptée dans le pôle ministériel et généralise son usage au service de la transition écologique lorsque ceci est pertinent. L’appel à projet « Démonstrateur IA dans les territoires » (DIAT) permet de faire émerger des applications d’IA mises au service des objectifs de décarbonation, de transition écologique et énergétique des territoires, premiers acteurs de ces objectifs, dans le cadre de la feuille de route IA du pôle ministériel.  En phase avec les directions stratégiques apportées par la feuille de route, Ecolab propose également un accompagnement au pôle ministériel pour le développement de projets autour de la donnée et de l’IA, dont les outils de la Mission Connaissance en sont des exemples en services déconcentrés.

Arrêté du 13 juillet 2023 modifiant l’arrêté du 9 juillet 2008 portant organisation de l’administration centrale des ministères chargés de la transition écologique, de la cohésion des territoires et de la mer
(Extrait)
Article 3.1
Le service de la recherche et de l’innovation comprend :
– la sous-direction de la recherche ;
– un laboratoire d’innovation par les données et l’entreprenariat dénommé Ecolab ;
– la sous-direction de l’animation scientifique et technique.
Article 3
L’article 3.1.2 du même arrêté est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. 3.1.2.-Le laboratoire d’innovation Ecolab promeut l’innovation comme accélérateur de la transformation écologique :
«-au titre de l’administration ministérielle des données, des algorithmes et des codes sources, et pour le développement des usages et la valorisation des données publiques ;
«-par l’animation de l’écosystème français “ Greentech ” qui comporte des start-ups, petites et moyennes entreprise et incubateurs, en lien avec le ministère chargé de l’économie et la mission French Tech. Il a en charge le label de l’Etat “ Greentech Innovation ”. Il soutient l’achat public de ces innovations par les collectivités territoriales et autres acteurs publics.
« Il incube des projets innovants et accompagne des expérimentations, en appui des services du ministère.
« Il prépare et coordonne les actions de l’administrateur ministériel des données, des algorithmes et des codes sources. Il déploie la mission connaissance en lien avec les services déconcentrés, le secrétariat général et les directions générales du pôle ministériel.
« Il élabore la politique de l’information géographique, en liaison avec les autres départements ministériels, assure le secrétariat du Conseil national de l’information géolocalisée. Il favorise la diffusion de l’information géographique auprès des collectivités locales et des autres administrations de l’Etat.
« Il appuie le chef du service de la recherche et de l’innovation dans ses fonctions de point de contact national pour la directive européenne Inspire. »
Retour en haut